RDC : 3 000 000 Dollars canadiens en faveur des 8 500 ménages pour la production alimentaire

3 000 000 de dollars canadien soit 2 400 900 dollars américain vient d’être financé par le Canada par le biais de l’organisation des Nation Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des ménages vulnérables des provinces Kasai, Kasai Central et Ituri touchés par la pandémie de la COVID-19.
Le projet « Strengthening the livelihoods of vulnerable populations facing COVID-19 in the DRC » (Renforcer les moyens d’existence des populations vulnérables confrontées au COVID-19 en RDC) vient d’être lancé à Kinshasa par le FAO pour canaliser le financement du CANADA dans l’assistance aux familles vulnérable des territoires d’Irumu en Ituri, de Kamoja au Kasai et Kazumba au Kasai central.
Financé à la hauteur de 3 000 000 de dollars canadien (CAD), par le Canada, ce projet de renforcement des moyens d’existence des populations vulnérables permettra d’appuyer 8 500 ménages pour la production alimentaire, la gestion post-récolte et l’accès au marché ainsi que 3 000 autres bénéficiaires, en particulier les femmes et les jeunes pour la diversification des sources de revenus et d’épargne.
Selon le bureau de la FAO à Kinshasa, « Ces territoires sont déjà parmi les zones les plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Leur situation a été exacerbée par la pandémie de COVID-19 et pourrait également conduire à la perte des acquis d’autres interventions déjà réalisées pour l’amélioration de la sécurité alimentaire dans les provinces concernées. »
Ce projet va s’atteindre sur une période de 18 mois à la mise en niveau de production des ménages afin de faciliter la disponibilité et l’accessibilité des produits alimentaires aux plus vulnérables, contribuant ainsi à leur résilience.

(Visited 11 times, 1 visits today)