RDC : Les activités de la quatrième édition du festival Alimenterre lancé à Kinshasa

0 Shares

C’est au cours d’une conférence de presse organisée ce 26 Novembre au centre Wallonie Bruxelles que SOS Faim Belgique et ses partenaires ont annoncé Les activités de la 4e édition du festival AlimenTerre en République démocratique du Congo. Comme les trois éditions précédentes, les films, les conférences et débats vont canalisés les activités de cette rencontre basée sur l’agriculture familiale.


Mireille Bishikwabo, représentante pays de SOS Faim estime que le rendez-vous demeure solennel malgré le contexte difficile.
C’est dans ce contexte difficile que nous lançons les activités de la 4e édition du festival AlimenTerre. Pour nous c’est un rendez-vous solennel où SOS Faim et ses partenaires venons répondre à un devoir sacré de partage d’information sur les enjeux fondamentaux sur l’alimentation et l’agriculture dans le monde aujourd’hui tout en mettant un accent sur les défis d’une alimentation saine, équitable et accessible à tous. Cette question nous concerne tous dès lors que la survie de la race humaine en dépend.

Après ce 4 éditions organisées en RDC, chacun d’entre nous devrait être en mesure de jouer pleinement son rôle dans la valorisation des produits locaux et dans la lutte pour une alimentation saine. Nous avons prévu une sélection de films documentaires inédits qui relèvent la mafia qui se vit dans le domaine alimentaire et dont on ne pouvait se douter tout en étant pourtant victime. C’est donc l’occasion de s’enrôler massivement pour soutenir cette cause noble qui préserve non seulement notre environnement de vie mais aussi notre communauté et notre santé si précieuse », a-t-elle dit.

« Les films, un moyen d’illustrer le message »

Pour Madame Bishikwabo : « C’est toujours mieux d’illustrer le message que nous transmettons. Les films pour nous, illustrent mieux les questionnements que nous avons sur les différentes thématiques qui sont abordées. Non seulement illustrer mais aussi dévoiler ou prévenir ce qui n’est pas connu. Quand on passe un message ou quand on veut diffuser une information, c’est toujours mieux de capturer la réalité des faits plutôt que de venir juste en parler. On ramène des faits réels, ce sont des films documentaires et pas de la fiction. C’est généralement des études qu’on a effectuées sur terrain, ça parle mieux, à mon sens, qu’un simple speech »

La 4ème édition se tiendra du 5 au 8 décembre à Kinshasa, et du 11 au 18 décembre dans les provinces de Kwilu, Tshopo, Kongo Central, Kasaï Oriental, Équateur et Mongala. Au total, 13 films, 75 séances de projection et débat et une.


Le Festival des films Alimenterre


Pour rappel, le Festival des films AlimenTerre est un espace de débats où tous les points de vue sont mis en interactions et respectés. Il met en avant la place des agricultrices / des agriculteurs et productrices / producteurs ainsi que de leurs organisations, il dénonce les attaques envers l’agriculture familiale et promet un modèle agricole durable, rémunérateur et équitable.
Le Festival AlimenTerre en RDC, se présente non seulement comme un outil de sensibilisation et de promotion de l’agriculture familiale durable mais aussi comme un outil d’analyse des problèmes dans les sites de diffusion, de formation aux bonnes pratique, un espace de plaidoyer, de partage d’expérience et de mise en relation entre acteurs.
C’est aussi une opportunité pour valoriser le savoir-faire paysan, pour promouvoir les innovations des jeunes agris preneurs et pour renforcer la femme paysanne, héroïne dans l’ombre (car étant actrice principale de l’agriculture familiale et ayant aussi le monopole du petit commerce dans le Congo profond).

 

(Visited 1 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *