Document de Politique nationale agricole : la Société civile a apporté ses amendements

Dans le cadre du processus de formulation de la politique nationale agricole durable qui favorise des systèmes agricoles respectueux des forets, la Société civile environnementale et paysanne a été appelée à apporter ses amendements sur le premier draft de ce document.

En effet, durant trois jours, soit du 19 au 21 avril 2022 à Béatrice Hôtel, les délégués des structures de la société civile environnementale (REPALEF, GTCRR, DGPA, LINAPYCO), du secteur privé (FEC, COPEMECO),  ainsi que ceux de faitières nationales paysannes (CONAPAC, UNAGRICO, COPACO) ont été soumis à l’exercice de relecture et d’amendement du draft 1 du Document de politique agricole nationale.

L’essentiel du travail de délégués de la Société civile consistait à approfondir les réflexions sur la vision stratégique, les objectifs, la pertinence des approches retenues ainsi que les actions principales engagés dans ce premier draft en vue de les analysées et/ou les complétées et de les validées.

La vision stratégique qui inspire ce processus de reformulation de la politique nationale agricole se nourrit d’une triple vision inscrite aussi bien dans le Plan National stratégique de Développement économique et sociale (PNSD) que dans la stratégie nationale REDD, et aussi dans celle consistant à atténuer et à gérer les impacts du changement climatique en orientant l’agriculture vers des systèmes de culture résilients et moins consommateurs en terres forestières.

A en croire le chef de la Cellule technique du Projet Gestion Durable de l’Agriculture (GDA), ce processus de reformulation du Document de Politique nationale agricole est appelé à prendre fin au mois de mai 2022 avant que le Document finale ne soit transmis au Gouvernement.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment