Nord-Kivu : la BCC a annulé USD 36.645,9 de pénalités qui pesaient sur les producteurs du café

Pour retard dans le rapatriement de leurs recettes d’exportation, certaines membres du Réseau des coopératives des producteurs du café-cacao (GIE) dans la province du Nord-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo, ont été infligés des pénalités de l’ordre de 36.645,9 dollars américains par les services de la Banque centrale du Congo. Et dans une correspondance adressée à la gouverneure de la BCC, Mme Mulangu Kabedi Mbuyi, en date du 09 novembre 2021, le comité de gestion de ce réseau GIE, dont le siège est situé sur l’avenue de la Corniche dans la ville de Goma, avait sollicité l’annulation desdites pénalités.

Dans sa plaidoirie, ce réseau des producteurs du café a évoqué que le retard dont ses membres sont accusés, serait lié à l’annulation des contrats à la suite de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19. Heureusement pour ces producteurs, Mme Mulangu Kabedi a accédé à leur demande. Et elle a donné des instructions aux services compétents de sa banque pour l’extourne de ce montant de 36.645,9 dollars américains, en considération de la contrainte causée par la crise sanitaire internationale liée à la pandémie de Covid-19.

C’est ce que révèle la correspondance d’accusé de réception de la gouverneure de la BCC adressée au président du conseil d’administration du réseau des producteurs de café du Nord-Kivu, et émise en date du 18 janvier 2022. Dans cette réponse à la lettre des producteurs du café, Mme Mulangu Kabedi les a conseillés de toujours saisir la Banque centrale du Congo en temps utiles dès qu’ils constatent l’impossibilité d’être en conformité avec la règlementation du change.

En effet, la gouverneure de la BCC leur a rappelé dans sa correspondance que : « pour le législateur congolais, tout acte contraire à la règlementation de change est consécutif d’infraction sans qu’il faille inférer une quelconque intention malveillante de la part de la personne incriminée ».

L’administration oblige, des copies de cette lettre ont été également transmises aux premier et deuxième vice-gouverneurs de la BCC, à la direction provinciale de Goma de la BCC ainsi qu’aux banques partenaires, à savoir Equity BCDC SA et Ecobank SA.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment