Nouveaux systèmes alimentaires : les pays appelés à collaborer pour un changement tangible et positif

La pandémie de COVID-19 qui continue de secouer la planète Terre depuis plus de trois ans aujourd’hui, a révélé les fragilités et les inégalités des systèmes alimentaires à travers le monde entier. Cette crise sanitaire universelle a souligné pour l’humanité toute entière, le besoin urgent de disposer des systèmes alimentaires plus durables, inclusifs et résilients. Ce qui appelle les pays du monde à collaborer afin de contribuer à un changement tangible et positif des systèmes alimentaires.

Pourtant, les systèmes alimentaires varient selon les régions, et les voies vers un développement durable doivent être ancrées dans les réalités nationales et locales. Voilà pourquoi, cette collaboration des pays devra consister à analyser leurs systèmes alimentaires, à explorer les options de changement et à élaborer des voies vers des systèmes durables d’ici à 2030.

Les pays devront aussi confirmer leur intention de travailler ensemble pour soutenir ces voies, et de prendre des engagements spécifiques concernant les contributions qu’ils apporteront. Ils vont également collaborer à la conception de ces futures voies pour le développement durable des systèmes alimentaires nationaux, afin d’apporter des contributions importantes aux Objectifs de développement durable (ODD).

En outre, les pays peuvent créer des liens, explorer différentes perspectives sur les systèmes d’alimentation, examiner les possibilités émergentes, et transformer des promesses exceptionnelles en solutions. Lesquelles pourront être mises en œuvre là où elles seront pertinentes et dès lors qu’elles le seront.

Nous estimons par ailleurs que l’on doit prévoir que les pays s’appuient sur le travail déjà en cours sur les systèmes alimentaires dans les différents environnements.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment