PAM tire la sonnette d’alarme, la RDC gangrénée par l’insécurité alimentaire

Plus de 27 millions de personnes souffrent de la faim en République démocratique du Congo. Ce chiffre alarmant a été publié l’année dernière par le Programme alimentaire mondial (PAM). Cette agence des Nations Unies fait ainsi de la RDC, le premier pays au monde présentant le plus grand besoin d’assistance alimentaire.

Pratiquement, aucune province du pays n’est épargnée par ce phénomène d’insécurité alimentaire aigue ou élevé, selon le PAM. Cet organisme onusien précise également que cette crise ne touche pas seulement les milieux ruraux.

Les villes sont également concernées, y compris la capitale Kinshasa où plus de 1,5 millions de personnes affichent un besoin d’assistance alimentaire. Selon les données récoltées par le PAM pendant la période de février à  juillet 2021, les communes de Masina, Matete, N’Djili, Ngaba et Ngaliema sont particulièrement touchées par l’insécurité alimentaire.

Dans les autres zones urbaines, les communes de Bumbu et Kimbanseke à Kinshasa, et les villes de Kindu (dans la province du Maniema), de Beni (dans la province du Nord-Kivu), de Kananga (dans la province du Kasaï-Central), de Kalemie (dans la province de Tanganyika, ex Grand Katanga), de Mbuji-Mayi (dans la province du Kasaï-Oriental), Uvira (dans la province du Sud-Kivu) et de Gemena (dans la province du Sud-Ubangi, ex Grand Équateur), sont également en situation de crise.

Le PAM parle de la phase 3 de l’IPC (Cadre intégré de la classification de la sécurité alimentaire). C’est l’avant-dernière phase avant la famine dans certains cas.

Les principaux facteurs d’explication de cette insécurité sont notamment liés, à en croire cette agence onusienne, aux effets de la pandémie de Covid-19 qui a provoqué des pertes d’emplois et des revenus des ménages. Mais aussi, la hausse des prix des denrées alimentaires en raison de la fermeture des frontières.

Dans un reportage de notre confrère Patient Ligodi, correspondant RFI à Kinshasa, le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture a souligné pour sa part l’urgence pour le pays de développer la production agricole locale.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment