RDC : le CNPAF déjà prêt avec le Plan d’action national pour l’agriculture familiale

Très bientôt, la République démocratique du Congo devra être dotée de son Plan d’action national pour l’agriculture familiale, qui est une déclinaison du Plan d’action global de la Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale (DNUAF) 2019 – 2028. Le draft de ce document étant déjà élaboré et quasi prêt pour être endossé par le Gouvernement de la République.

Ce projet du plan d’action national vient donc de subir des enrichissements des cadres des services techniques de l’État, des acteurs de la société civile, des partenaires du secteur et d’autres experts. C’était dans le cadre d’un atelier interne tenu en novembre dernier au Cepas à Kinshasa-Gombe, par le Comité national pour la promotion de l’agriculture familiale (CNPAF-RDC), une plateforme de la société civile congolaise qui réunit les trois principales faitières nationales des producteurs agricoles en RDC.

Il s’agit de la CONAPAC (Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo) ; de l’UNAGRICO (Union des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs du Congo) ; et de la COPACO (Confédération paysanne du Congo). À côté de ces trois faitières, le CNPAF compte également en son sein d’autres organisations spécialisées de la Société civile congolaise (INADES, CENADEP, ONG).

L’objectif de cet atelier interne d’examen du projet du Plan d’action national était principalement de contribuer à l’enrichissement de ce projet existant du Plan d’action national pour l’agriculture familiale afin de permettre justement à la RDC de se doter d’un document de base dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale (DNUAF). Lequel comporte 7 piliers, conformément au Plan d’action global.

Les trois premiers qui sont transversaux incitent à : développer un environnement politique qui favorise le renforcement de l’agriculture familiale ; soutenir les jeunes et veiller à ce que l’agriculture familiale s’inscrive à travers les générations ; promouvoir l’égalité des sexes dans l’agriculture familiale et le rôle de leadership des femmes rurales.

Le quatrième pilier prône le renforcement des organisations et des capacités des agriculteurs familiaux à générer des connaissances, à représenter les exploitants et à fournir des services inclusifs dans le continuum urbain-rural. Et le cinquième, l’amélioration l’inclusion socio-économique, la résilience et le bien-être des agriculteurs familiaux, des ménages et des communautés dans les milieux ruraux s’inscrit dans le cinquième pilier de ce Plan d’action national.

Tandis que les deux derniers piliers de ce Plan d’action national appellent à encourager la durabilité de l’agriculture familiale pour des systèmes alimentaires résilients face au climat ; et à renforcer la multi-dimensionnalité de l’agriculture familiale pour promouvoir des innovations sociales qui contribuent au développement des territoires et des systèmes alimentaires qui préservent la biodiversité, l’environnement et la culture.

Quid du cadre de résultats du Plan d’action national

Il existe également un cadre de résultats du Plan d’action de la Décennie de l’agriculture familiale en Rd Congo. Son objectif global est de stimuler une croissance annuelle soutenue du secteur agricole de plus de 6%, indispensable pour réduire la pauvreté, pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations congolaises et pour générer durablement des emplois et des revenus.

Et il a cinq objectifs spécifiques. Le premier est de promouvoir les filières agricoles et développer l’agri business afin d’assurer durablement la sécurité alimentaire des populations et améliorer les revenus des paysans et des autres opérateurs du secteur.

Le deuxième et le troisième sont d’améliorer la gestion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et constituer des réserves stratégiques ; et de développer et diffuser les produits de la recherche auprès des utilisateurs et améliorer le niveau de compétence professionnelle des différents acteurs.

Et les deux derniers sont d’améliorer la gouvernance agricole, promouvoir l’intégration de l’approche genre et renforcer les capacités humaines et institutionnelles ; et de réduire la vulnérabilité du secteur agricole aux changements climatiques.

Contexte et justification

Lors de sa 72ème session, l’Assemblée générale des Nations Unies, par la Résolution (A/RES/72/239) du 20 décembre 2017, a proclamé la période 2019-2028, Décennie des Nations Unies pour l’agriculture familiale (DNUAF). Celle-ci vise à susciter un engagement politique fort aux niveaux national, régional et mondial, et contribuer notamment à créer un environnement propice à accompagner et à soutenir les agriculteurs familiaux.

Ce processus étalé sur une période de 10 ans, veut contribuer principalement aux Objectifs de développement durable (ODD). Mandatés par l’Assemblée générale des Nations Unies, la FAO et le FIDA ont conjointement lancé à Rome, le 29 mai 2019, ladite décennie avec l’adoption d’un Plan d’action global.

Lequel vise à mettre l’agriculture familiale au centre des interventions pour une période de dix ans afin de contribuer à la construction d’un monde où la faim et la pauvreté sont éradiquées et dans lequel les ressources naturelles sont gérées de manière durable pour que personne ne soit laissé de côté. A la suite de ce Plan d’action global, il a été demandé à tous les pays adhéré à la DNUAF, d’élaborer un plan d’action pays contribuant à l’objectif global.

Voilà qui justifie le présent Plan d’action national de la DNUAF pour la RD Congo dont la confirmation de son adhésion à la DNUAF a eu lieu le mardi 23 septembre 2021 par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo lors de son intervention au sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires. Ce Plan d’action national a été élaboré à travers un processus inclusif basé sur une large consultation des acteurs de terrain.

Il expose la vision, les objectifs poursuivis et les actions indicatives à mettre en œuvre pour réaliser les progrès nécessaires par rapport aux sept piliers du Plan d’action global au regard du contexte actuel.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Leave A Comment