RDC : vers la création d’un office de la pêche et d’aquaculture

Bientôt, la République démocratique du Congo sera dotée d’un Office national de la pêche et d’aquaculture (ONPA). Ce n’est plus qu’une question de jours puisque le Gouvernement de la République vient d’adopter le projet de décret portant création, organisation et fonctionnement de ce nouvel établissement public. C’était le vendredi 25 février courant à l’issue du quarante-deuxième Conseil des ministres, la toute première réunion de l’année en présentiel présidée Félix Tshisekedi, Chef de l’État, à la Cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

À cette occasion, le ministre de la Pêche et Élevage a fait l’économie de ce projet de décret à l’intention des membres du Conseil des ministres pour délibération. Ainsi, a-t-il indiqué dans son développement que l’ONPA se veut une structure à caractère scientifique et technique, dotée de la personnalité juridique. Lequel a donc pour objet de concourir à l’augmentation de la production halieutique et aquacole ainsi qu’à la promotion de la chaine des valeurs y afférentes.

« Pour le Gouvernement, il s’agit d’un outil d’intervention dans le système de production, de transformation, de conservation et de commercialisation des productifs de pêche et d’aquaculture, mais aussi d’un instrument d’encadrement des acteurs de ces deux secteurs sus-évoqués », indique le compte-rendu de cette 42ème réunion du Conseil des ministres signé par le ministre de la Communication et Médias, M. Patrick Muyaya, porte-parole du Gouvernement.

En outre, selon cette même source officielle, le projet de décret prévoit que le financement de l’Office national de la pêche et d’aquaculture (ONPA) provienne de sources diverses telles que : les subventions, les produits d’exploitation, les emprunts, les dons, legs, libéralités, etc.

Lepetit Baende

(Visited 1 times, 1 visits today)

Leave A Comment