Tenue à Kinshasa de la première réunion des parties prenantes du programme EMPRISE

Des Organisations non-gouvernementales membres de l’Alliance AgriCongo ((consortium de plus d’une dizaine d’Ongs belges soutenant l’agriculture familiale en République démocratique du Congo) se sont retrouvés le vendredi 27 mai 2022 à Kinshasa avec les délégués de la Confédération nationale des producteurs agricoles du Congo (CONAPAC, une des trois faitières nationales des paysans producteurs agricoles de la République démocratique du Congo). C’était pour tenir la toute première réunion du Conseil de capitalisation et suivi au niveau national (COCAS), dans le cadre du programme EMPRISE (Émergence d’un Mouvement légitime de Producteurs agricoles familiaux organisés en RDC,  Inclusif, Structuré et basé sur l’Entreprenariat). Laquelle réunion s’est déroulée en présentiel et en virtuel (pour les participants absents de Kinshasa).

En effet, EMPRISE, bien entendu, est un nouveau programme quinquennal (2022 – 2026) mis en œuvre par la CONAPAC et ses fédérations provinciales membres, pour le développement du mouvement paysan congolais. Son objectif est que sur cinq années, les exploitations familiales, les organisations agricoles et entreprises rurales des producteurs familiaux, structurées au sein du mouvement de la CONAPAC, deviennent des acteurs économiques résilients. Ce, à travers leur professionnalisation, leur intégration dans les systèmes alimentaires inclusifs et durables et leur engagement dans le développement de leurs entités territoriales respectives.

Le programme EMPRISE comporte sept principales thématiques-clés. La toute première c’est : l’entreprenariat agricole familial professionnalisé, durable et inclusif, soutenu par une organisation des producteurs agricoles familiaux forte, représentative, défenseuse des intérêts, aux différents niveaux (local, provincial, national), intégrant les filières porteuses (chaînes de valeur). Et les six autres sont : l’orientation sur le marché ; les systèmes alimentaires ; la sécurité alimentaire ; la durabilité environnementale ; la justice sociale ; et la souveraineté alimentaire.

Six résultats sont donc attendus au terme de ce programme. Le premier prône le renforcement des activités économiques des membres du mouvement des agriculteurs familiaux, à travers des modèles d’affaires efficaces durables, rémunérateurs, renforçant la résilience et inclusifs. Le deuxième vise le positionnement du mouvement paysan congolais selon les différents niveaux d’organisation, comme mouvement stratégique et incontournable et est vu comme un acteur de changement sur le plan local, provincial, national et régional.

Le troisième veut que le mouvement des agriculteurs familiaux en RDC oriente efficacement son développement organisationnel pour faire face aux défis techniques, environnementaux, politiques, économiques et régionaux d’une façon démocratique, inclusif et équitable et se transforme en un mouvement de syndicat paysan. Et qu’il soit un mouvement inclusif, comme veut le quatrième résultat.

Le cinquième prône l’adoption, par le mouvement des producteurs agricoles, des pratiques qui assurent la durabilité environnementale. Et le sixième et dernier résultat du programme EMPRISE veut que l’Alliance AgriCongo autour de la CONAPAC et les structures provinciales deviennent des instances de construction d’expertise interne. Et ce, à travers la capitalisation des meilleures pratiques, l’apprentissage commun et l’innovation.

(Visited 1 times, 1 visits today)

1 Comment Tenue à Kinshasa de la première réunion des parties prenantes du programme EMPRISE

  1. Firmin Seke di Makwala 02/06/2022 at 09:06

    Salut à tous. Je loue cette initiative noble et exhorte à la réalisation des résultats avec effets sur le vécu du producteur agricole, sur sa famille et toute la communauté locale, provinciale et nationale. Je serais heureux de interagir avec vous régulièrement. De ce fait, je vous prie de me communiquer vos coordonnées.

Leave A Comment