L’accès à l’eau potable : une priorité pour les écoles de Camps Luka

Camps Luka, un quartier dynamique situé dans la commune de Ngaliema à Kinshasa, est confronté à un problème urgent : l’accès à l’eau potable. Cette situation précaire a des répercussions considérables sur les élèves qui, chaque matin, doivent se préparer pour aller à l’école. Malheureusement, le manque d’eau dans les établissements scolaires compromet sérieusement leur hygiène. Cependant, une lueur d’espoir apparaît grâce à l’initiative conjointe de la Croix-Rouge nationale et de l’Espagne, qui se sont engagées à aider une dizaine d’écoles de ce quartier en construisant des toilettes et des bornes fontaines pour prévenir les maladies.

Un défi quotidien pour les élèves :

Pour les élèves de Camps Luka, se laver chaque matin avant d’aller à l’école est une tâche difficile. Ils doivent parcourir de longues distances pour trouver de l’eau potable, ce qui est chronophage et épuisant. Malgré leurs efforts, une réalité déconcertante les attend dans les installations sanitaires de leurs écoles : le manque d’eau. Cette situation compromet leur hygiène et expose les élèves à un risque accru de maladies d’origine hydrique.

Une équipe engagée pour apporter des solutions :

Conscientes de l’urgence de la situation, la Croix-Rouge nationale et l’Espagne ont uni leurs forces pour aider les écoles de Camps Luka. Leur objectif est de construire des toilettes et des bornes fontaines, des infrastructures essentielles pour garantir l’accès à l’eau potable et améliorer les conditions sanitaires dans les établissements scolaires. Grâce à cette initiative, les élèves pourront bénéficier d’installations adéquates qui favoriseront une meilleure hygiène et réduiront le risque de maladies.

 

Published by

Baron Nkoy

Baron Nkoy | Journaliste indépendant et réalisateur documentaire congolais, focus sur l'agriculture, la sécurité alimentaire et le développement économique en Afrique.

Leave a comment